SEO : un outil puissant de la communication

De nos jours, et avec l’apparition d’outils numériques de plus en plus puissants, la création d’une page web n’est plus une force mais une quasi nécessité pour les marques. Et cela ne suffit plus à se positionner – la vraie force est d’avoir un site performant et dynamique, qui permette de créer et d’entretenir un lien entre la marque et sa clientèle, et surtout de se distinguer.

Si la plupart des entreprises reconnaissent la valeur d’un site web, certaines d’entre elles ne comprennent pas l’importance de l’optimiser. Pourtant, le SEO est un outil puissant à ne pas sous-estimer – et le négliger reviendrai à quitter le restaurant sans avoir mangé le dessert : on finit toujours par le regretter !

Qu’est-ce donc que le SEO ?

Le Search Engine Optimisation (SEO), plus communément appelé « référencement naturel », définit l’ensemble des techniques non-payantes mises en œuvre pour améliorer la position d’un site web sur les pages de résultats des moteurs de recherches.

Le SEO regroupe un ensemble de facteurs ayant un impact plus ou moins important sur le positionnement de la page, lesquels peuvent être regroupés en trois grandes catégories d’activités d’optimisation :

  • Les activités techniques

À la base de toute tentative de référencement se trouvent les activités techniques qui rassemblent les modifications directes du site web. Celles-ci s’adressent aux systèmes d’analyses robotiques des moteurs de recherche en leur envoyant un certain nombre d’informations précises, permettant ainsi à la page d’être plus facilement repérée et prise en compte.

Parmi ces informations se trouvent le titre et la méta description.  On dit qu’un titre est optimal s’il se compose de 14 à 40 caractères, s’il est concis, stratégique et qu’il répond à une recherche précise de l’internaute. Il est donc important de se mettre dans la peau de l’utilisateur afin d’anticiper la façon dont ce dernier va présenter sa recherche.

En ce qui concerne la méta description, il s’agit d’un code qui s’insère dans le code HTML d’une page et apparait ensuite juste au-dessous du titre. Idéalement, la méta description doit pouvoir reprendre les informations clés du site pour faciliter la recherche de l’internaute et apporter des éléments de réponses aux premières questions qu’il se pose.

D’autres éléments techniques peuvent également être améliorés pour faciliter le traitement des robots – tant au niveau du contenu (formulations des informations) que de la forme (liens URL) – et ainsi permettre à la page une indexation optimale.

Si ces premières étapes ne suffisent pas à atteindre un certain positionnement dans les résultats de recherches, elles peuvent cependant porter préjudice à la page si elles sont négligées. Elles doivent donc être réalisées avec précaution et selon une stratégie bien établie.

  • Les activités stratégiques

On parle d’activités stratégiques en référence à tous les outils marketing qui permettent d’analyser le comportement en ligne du client et, ainsi, le cibler plus facilement en créant un contenu adapté.

Ce ciblage passe par l’utilisation de mots-clés stratégiques, qui permettront d’une part d’offrir à l’internaute des informations pertinentes liées à sa recherche et, d’autre part, de se positionner face à la concurrence, à travers un contenu unique et original. Le choix des mots-clés est donc une étape très importante, car ceux-ci permettront de jouer sur la visibilité de l’entreprise, de la marque ou du produit. Ils doivent à la fois être suffisamment populaires pour pouvoir correspondre à un grand nombre de recherches, tout en restant assez spécifiques pour véhiculer l’identité de la marque et se distinguer de la concurrence.

Le choix et la bonne utilisation des mots-clés est un processus long et fastidieux mais dont les résultats se perçoivent sur le long terme.

  • Les activités de référencement

Le référencement consiste en l’optimisation de la page par le biais d’un contenu de qualité. Le contenu est ce qui est propre à la marque et représente donc une réelle opportunité de se distinguer en adoptant une approche unique. Un contenu bien travaillé est un atout de taille permettant d’augmenter ses chances d’avoir un bon référencement.

D’une part, le contenu d’une page doit pouvoir offrir au moins un élément de réponse à la recherche – dans le cas contraire, Google (ou autre moteur de recherche) considéra que la page n’apporte pas la réponse recherchée et la rétrogradera.

D’autre part, un contenu est dit optimisé lorsqu’il est concis, facilement compréhensible, bien orthographié, percutant, original et intéressant. On utilise alors des mots-clés pertinents et on met en place une stratégie de link-building pour accroître la notoriété de la page. Le but est de chercher à rendre l’expérience utilisateur agréable à travers des  éléments de qualité.

ZOOM sur les avantages du SEO

Un site internet bien optimisé est un atout de taille pour acquérir de la visibilité. Avec une réelle stratégie de référencement, le SEO permet de cibler naturellement (et sans frais supplémentaires) les personnes intéressées par les services d’une entreprise. Contrairement à la publicité, dont le but est d’aller vers les clients, le SEO guide les clients vers les marques.

Cet outil permet également d’augmenter le chiffre d’affaires. Plus qu’une simple valeur ajoutée, il se présente comme un outil faisant partie intégrante de la stratégie marketing de l’entreprise, ayant un effet direct sur les ventes sans avoir à dépenser plus.

Enfin, fidéliser sa clientèle est un défi de taille pour les entreprises. À travers des contenus optimisés, le SEO répond à cette problématique en facilitant l’expérience de l’utilisateur, à qui l’on offre une réponse facile et rapide à sa recherche. En quelques mots tapés dans le moteur de recherche, le client est guidé vers les meilleures propositions susceptibles de l’intéresser – à l’entreprise d’avoir un SEO performant pour apparaître parmi les premières !

 Le référencement naturel n’est pas une tâche ponctuelle qu’on se contente de réaliser une fois et de laisser de côté par la suite. C’est un travail long et fastidieux qui demande une réelle maîtrise et qui tient sa force dans sa régularité. En effet, ce qui marchait il y a 20 ans n’est plus ce qui convient aujourd’hui. Il faut toujours chercher à s’adapter aux nouvelles méthodes et problématiques du contexte, car les besoins évoluent et les demandes se transforment.