T-shirt – check ; dossard – check ; baskets – check ; motivation – check. C’est parti ! Accompagnée de deux acolytes de Stagissimo -, nous voici en route pour Azuri, pour la sixième édition d’IBL on the Move !

Cet évènement, j’en ai beaucoup entendu parler depuis mon arrivée à Maurice en janvier ; pile au moment du lancement du nouveau site Internet d’IBL On The Move. Motivée par Céline qui y avait participé l’année précédente, j’ai voulu tenter l’expérience et me suis inscrite à la course de 6 KM !

Avec leur t-shirt bleu marine marqué « CREW », l’équipe organisatrice nous escorte jusqu’à la plage. Rapidement, on est plongé dans une ambiance sportive méga conviviale ; on entend les encouragements des supporteurs et on aperçoit quelques triathlètes et participants au relai qui entament la dernière étape : la course à pieds

 

Après un brief complet par Marie-Hélène, l’organisatrice de la course, un échauffement dynamique commence : cardio, étirements, squats… Ca y est, on est ready! Tous les participants à l’épreuve de course à pieds 6 KM se dirigent vers le départ. Il y a même des p’tits bouts de chou de 5 à 8 ans, accompagnés de leurs parents… « Ayo la merveille ! », auraient dit mes collègues.

 

 

 

 

Le départ est lancé avec les membres de l’organisation Passerelle tenant une belle banderole. Après quelques mètres, elles s’écartent et la course commence réellement. Je cours à mon rythme, suivie de ma copine Manon alors que mon ami Jonas est à la tête du peloton.

 

 

Dès les premiers kilomètres dans les cannes – sous 30°, faut préciser -, certains coureurs commencent à s’essouffler. On se motive entre nous et on est encouragé tout le long de la course par le « CREW ».

YES ! Au 3 KM, on aperçoit le point de ravitaillement ; c’est le moment de se vider un verre d’eau sur la tête et de se rafraîchir parce que la chaleur vraiment commence à se faire ressentir. Je ralentis un peu, mais hors de question de marcher ! J’ai vraiment envie d’aller jusqu’au bout sans m’arrêter. Ok… Je craque au 5e kilomètre (Mais je ne marche que 500 mètres, pour reprendre des forces).

Quand j’aperçois au loin Azuri, c’est le bonheur ! En 40 minutes, j’ai parcouru le parcours 6 KM (sans entrainement je te prie !) ; franchement, je suis fière de moi. C’est maintenant le moment de nous désaltérer ! Eau fraiche, coca, glaces, sandwichs ; ils ont pensé à tout. On se retrouve avec mes copains histoire de se rafraîchir sur la plage et profiter de ce temps magnifique.

En somme une journée bien agréable où convivialité, partage et bonne humeur étaient au rendez-vous pour une belle cause : aider l’association Passerelle à offrir un centre aux femmes sans abri et leurs enfants. IBL On The Move : à faire et refaire, tous les ans !

(Si seulement je pouvaaaiiis… !)

Vivez l’ambiance conviviale de cette sixième edition sur la page Facebook : IBL On The Move